Financer sa maison

Ne restez pas locataire !

Prêt à taux zéro (PTZ)

Le prêt à taux zéro (PTZ) est un prêt aidé par l’État qui vous permet d’acheter votre logement si vous n’avez pas été propriétaire de votre résidence principale au cours des 2 dernières années, sous conditions de ressources. Le montant du PTZ dépend de la zone où vous achetez votre logement. Le prêt ne peut financer qu’une partie de l’achat, vous devez le compléter par un ou plusieurs prêts et éventuellement un apport personnel.
Ce dispositif permet de :
> Financer jusqu’à 40% de l’achat ou de la construction d’une maison neuve
> Rembourser en deux temps. Selon les cas, une période de différé durant laquelle aucun remboursement n’est réalisé hormis l’assurance du prêt (période de 5, 10 ou 15 ans) et la période de remboursement du prêt, qui suit le différé, et qui varie entre 10 et 15 ans.

Le PAS (Prêt à l’Accession Sociale)

Réservé aux personnes dont le revenu est inférieur aux plafonds définis par la loi, ce Prêt à l’Accession Sociale (PAS) permet de financer l’acquisition ou la construction de sa maison principale jusqu’à 100%.
Sachez qu’un logement financé par un PAS ouvre droit à l’allocation personnalisée au logement (APL), versée par votre Caisse d’Allocations Familiales, si vos revenus ne dépassent pas certaines limites, assez proches de celles exigées pour le PAS.
Les avantages du PAS ?
> Bénéficier des APL.
> Frais de garanties réduits.
> Frais de dossier plafonnés à 500€.
> Prêts de 5 à 30 ans.

Le Prêt Relais

Le prêt relais est un crédit dont le capital est dû au terme du contrat. Son objet est de financer l’apport que constitue la vente d’un premier bien, en attendant que celle-ci se réalise.
Le prêt relais permet d’acquérir un nouveau logement sans avoir encore vendu l’ancien. Ce prêt est consenti pour une durée de 12 mois (renouvelable 1 fois soit maximum 24 mois)
Un acheteur déjà propriétaire souhaite acheter un nouveau bien avant d’avoir vendu le premier. Pour permettre cette transaction, l’établissement prêteur avance à l’acheteur entre 50 % et 80 % du montant de la valeur estimée du bien actuel.
L’acheteur ne remboursera au prêteur que les intérêts du prêt, celui-ci étant destiné à être soldé lors de la vente.

Le prêt 1% logement

Ce prêt à taux réduit permet de financer l’acquisition d’un logement neuf (déjà construit) ou la construction d’un logement à usage de résidence principale
Les logements doivent être construits ou acquis en France (métropole et DOM).
Le logement doit respecter des conditions de performance énergétique. En métropole, l’opération doit respecter la réglementation thermique “RT 2012”.
La durée de prêt est au maximum de 20 ans.
Le prêt ne doit pas dépasser 30 % du coût total de l’opération.
Son montant peut varier de 7 000 € à 25 000 € et dépend de la zone où est située l’opération.
Il est accessible aux employés d’entreprise de plus de 10 salariés et nécessite l’accord de l’employeur.
C’est un organisme collecteur qui vous accorde le prêt en fonction de vos ressources et de la valeur du bien acheté.

Le prêt conventionné

Le prêt conventionné immobilier classique est accordé par une banque ou un établissement financier ayant passé une convention avec l’État. Il peut financer jusqu’à l’intégralité du coût de la construction ou l’achat d’un logement neuf ou ancien, mais aussi certains travaux d’amélioration du logement. Il est remboursable avec intérêts et peut donner droit à l’aide personnalisée au logement (APL)
Le prêt conventionné ne permet pas de couvrir les frais de notaire.

Les autres possibilités de financement

Une multitude d’offres existent et peuvent être adaptées en fonction de votre situation, par exemple le prêt accordé aux fonctionnaires, le prêt accordé par une caisse de retraite ou une mutuelle ou des aides de certaines collectivités.